LES ASSISES

Jean-François Archambault




Après des études en gestion hôtelière à l’ITHQ, Jean-François Archambault devient rapidement gestionnaire dans le secteur hôtelier, notamment comme directeur des ventes dans plusieurs grands hôtels de la région métropolitaine.

C’est en 2002, devant des leaders du milieu culinaire, alimentaire et hôtelier qu’il présente son idée de récupération de surplus alimentaires dans les hôtels et auprès des traiteurs, afin de nourrir les personnes dans le besoin. Peu après, son projet prend forme et devient La Tablée des Chefs. À travers l’organisme, Jean-François mobilise socialement les chefs et les cuisiniers puisqu’il croit en leur incroyable capacité d’intervenir sur la problématique de la faim en partageant, entre autres, leurs précieuses connaissances culinaires.

Chaque année, La Tablée des Chefs nourrit plus de 1 million de personnes par le biais de son programme de récupération alimentaire, en plus d’intervenir auprès de plus de 4 000 jeunes avec ses différentes formations culinaires. Le programme de formation Les Brigades Culinaires s’étend dans une vingtaine d’écoles secondaires dans le reste du Canada depuis 2018.

Jean-François reçoit en 2015, la Croix du Service méritoire du Gouverneur général du Canada et en 2018, la Médaille du Lieutenant-gouverneur du Québec pour mérite exceptionnel ainsi que le prix Hommage Chapeau restaurateurs! de l’Association Restauration Québec (ARQ).

Au printemps 2020, en réponse à l’urgence de la crise alimentaire liée à la pandémie de la Covid-19, il orchestre rapidement la mise en place des Cuisines Solidaires avec l’implication de nombreux partenaires de l’industrie alimentaire et culinaire, ainsi que l’appui du privé et des gouvernements. Cette initiative produira en quelques mois près de 2 millions de repas pour venir en aide aux Banques alimentaires du Québec.

Depuis 2002, La Tablée des Chefs a permis de nourrir les gens en situation d'insécurité alimentaire en distribuant plus de 7 000 000 de portions cuisinées et a éduqué plus de 35 000 jeunes en développant leur autonomie alimentaire à travers ses différents programmes.